Dimanche 23 juin 2019

Profitez de l’été pour passer une journée musicale inoubliable dans le cadre magnifique du Domaine du Château de Seneffe!
Spectacle, concerts, balades et surprises musicales sont au rendez-vous…

11h30 à l’Orangerie

Pierre et le loup

Spectacle familial

avec
Bruno Coppens narrateur
& L'ENSEMBLE KHEOPS 
Hélène Desaint 
alto, Marie Hallynck violoncelle, Gilles Breda flûte,
Ronald Van Spaendonck clarinette, Muhiddin Dürrüoglu piano

On ne présente plus ce conte musical composé par Serge Prokofiev, véritable chef d’œuvre pionnier du genre qui n’a pas pris une ride et continue de faire la joie des petits et des grands.

L’ensemble Kheops vous le propose ici dans une version de chambre teintée d’humour par l’inimitable Bruno Coppens. Si seulement Pierre avait écouté son grand-père, il ne se serait pas embarqué dans de telles aventures!

14h30 au Petit Théâtre

Phalaena

Isabelle Chardon violon
Sophie Hallynck harpe
Christophe Delporte accordéon 

Phalaena signifie ”papillon” et symbolise la légèreté, la grâce et la subtile renaissance de la nature.

En associant le violon et la harpe au bayan (accordéon de concert), le trio Phalaena nous offre un mélange unique de sonorités et favorise un répertoire éclectique. Si beaucoup ont toujours considéré l’accordéon comme un sous-instrument sous l’obséquieux prétexte qu’il est l’instrument populaire par excellence, ces trois artistes, grâce à leur fine musicalité et leur étonnante complicité, balaient d’un grand coup toutes les vulgarités commises à l’encontre de ce formidable instrument de musique. 

J.S. Bach
Concerto n°2 en la mineur d’après Vivaldi

M. de Falla
7 Chansons populaires espagnoles

D. Scarlatti
Les 4 saisons

C. Saint-Saëns
Danse macabre

16h30 à l'Orangerie

Schubertiade

avec
L’ENSEMBLE KHEOPS

Tatiana Samouil violon, Natacha Tchitch alto, Marie Hallynck violoncelle, 

Niek de Groot contrebasse, Ronald Van Spaendonck clarinette, Muhiddin Dürrüoglu piano

FSchubert.png

Au programme :

FRANZ SCHUBERT

Notturno pour piano, violon et violoncelle D897
Ständchen D957 (arr. pour clarinette et piano)
Quintette « La Truite » pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse D667

Les Artistes

Phalaena.jpg

Phalaena

Phalaena.jpg

Phalaena

Le TRIO PHALAENA n’existait pas, il suffisait de l’inventer...

Isabelle Chardon (violon), Sophie HALLYNCK (harpe) et Christophe Delporte (accordéon) tous les trois professeurs à l’Institut Supérieur de musique et de pédagogie de Namur (Imep) décident d’entremêler leurs sonorités et de vous présenter un trio tout en élégance. 

PHALAENA, qui signifie ”papillon”, symbolise la légèreté, la grâce, et la subtile renaissance de la nature.

L'association de la harpe, du violon et du Bayan (accordéon de concert), offre une alliance de sonorités inouïes et favorise un répertoire éclectique. 

De Jean Sébastien Bach à Maurice Ravel en passant par Eric Satie, Camille Saint-Saëns, ou encore Manuel de Falla, Le trio PHALAENA vous étonnera par la complicité de ses musiciens.

Si beaucoup ont toujours considéré l’accordéon comme un sous-instrument sous l’obséquieux prétexte qu’il est l’instrument populaire par excellence, ces trois artistes balaient d’un grand coup toutes les vulgarités commises à l’encontre de ce formidable instrument de musique. 

Tantôt souriants et gais, tantôt déchirants et tristes, les accents de leur musique se font le reflet de la vie : ils sont alors si intensément humains que l’émotion esthétique pure et totale envahit l’assemblée des auditeurs qui se livrent à la musique pour y laver toutes leurs idées préconçues.

site officiel
Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

Kheops ensemble.jpg

Ensemble Kheops

« Tous les musiciens sont au diapason pour porter la pièce aux sommets de la musique et de l’intensité. » (PJ Tribot, Resmusica)

Fondé par trois musiciens belges reconnus sur la scène internationale - Marie Hallynck, violoncelliste, Ronald Van Spaendonck, clarinettiste, et Muhiddin Dürrüoglu, pianiste et compositeur - Kheops a vu le jour en 2006. Avec la harpiste Sophie Hallynck, ils forment désormais le « carré de base » de cet ensemble à géométrie variable.

L’ensemble s’est rapidement hissé parmi les ensembles incontournables de la scène musicale et se produit dans des salles comme le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le Théâtre de la Ville à Paris, Flagey, le Sureyya Operasi d’Istanbul, le Beethovenfest, la Philharmonie du Luxembourg, la Filature à Mulhouse, la Salle Philharmonique de Liège, ainsi qu’en Chine, en Italie, au Royaume-Uni, au Festival des Forêts, au Festival de Wallonie, au Festival van Vlaanderen pour ne citer qu’eux.

Le répertoire de Kheops est vaste, allant de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui

et les musiciens de l’ensemble collaborent également régulièrement avec des artistes de différents horizons pour la création de spectacles originaux (The Blue Path avec Steve Houben, Mr Croche, antidilettante avec Patrick Leterme, des spectacles jeune public avec Bruno Coppens...).

Ses enregistrements discographiques ont été unanimement salués par la presse spécialisée.

L’ensemble Kheops bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

site officiel
Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Helene-Desaint-04-Web.jpg

Hélène Desaint

alto

Nouvelle voix de l’alto français, Hélène Desaint vit la musique dans la rencontre et le partage, avec tout ce qu’ils portent en eux d’exigence et de satisfaction. Autant d’expériences riches en apprentissages et en exploration de soi et de l’instrument – un Giuseppe Sgarbi de 1882 prêté par un mécène allemand –, dans lesquelles la jeune altiste rayonne.

Inspirée par le dialogue avec interprètes et compositeurs, Hélène Desaint se trouve naturellement portée vers la musique de chambre et le répertoire contemporain – deux chemins qu’elle s’est frayés dès ses années de formation. Après des débuts à Paris puis à Gennevilliers, elle entre au CNSMD de Lyon, où elle s’inscrit dans de nombreux projets et collaborations autour de la musique d’aujourd’hui. La suite de son parcours – la Musikhochschule de Lübeck puis la Haute École de musique de Genève, où elle obtient un master de soliste en 2011 – est fortement marquée par l’enseignement de Miguel Da Silva. La résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, qu’elle clôt par l’enregistrement d’un disque Schumann/Kurtág à paraître en 2018 (Fuga libera), lui a offert, toujours sous la houlette de son maître, de nouvelles et fructueuses rencontres musicales.

Hélène Desaint participe à de nombreux programmes accueillis par les festivals de l’Orangerie de Sceaux, de Saintes, de Flagey, de Savonlinna, de La Roque d’Anthéron, Musikfest Goslar, Musiques démesurées, Musique à l’Empéri, Musica, Grame ou Présence, où elle se produit avec, entre autres, Augustin Dumay, Louis Lortie, Gary Hoffman.

Elle est aussi membre depuis trois ans de l’Ensemble 2e2m, au sein duquel elle s’attache à défendre le répertoire moderne et contemporain. Elle crée notamment, dans le cadre du festival Présence 2008, les Trois Strophes pour Patrice Lumumba de Bernard Cavanna pour alto solo et ensemble, qui lui sont dédiées et donnent lieu à un disque æon. Cette année 2018 verra la parution d’un film d’Alain Fleischer d’un quatuor de Reich, sélectionné en compétition officielle au Festival du film sur l’art de Montréal.

Depuis la saison 2011-2012, l’Orchestre de chambre d’Auvergne lui confie le poste d’alto solo. Elle s’est récemment produite en soliste avec Ars Nova à la Philharmonie de Paris et avec l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne.

Hélène Desaint a été distinguée dans la Génération Spedidam 2015, et a bénéficié de la reconnaissance et du soutien de Mécénat Musical Société Générale (2009) et de l’Adami (2010).

site officiel
Marie Hallynck.jpg

Marie Hallynck

violoncelle

Marie Hallynck.jpg

Marie Hallynck

violoncelle

Lauréate du célèbre tournoi Eurovision en 1992 et de l’association Juventus en 1996, élue « Rising Star » par le réseau Echo en 2001 et « Musicienne de l’année » par la presse musicale belge en 2002, Marie Hallynck entame très jeune une carrière internationale, se produisant avec des orchestres comme l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre de chambre du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre National de Lille, le Hong Kong Chinese Orchestra... dans des salles aussi prestigieuses que le Concertgebouw d’Amsterdam, le Musikverein de Vienne, Wigmore Hall de Londres, le Théâtre de la Ville et la Cité de la Musique à Paris, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, les Philharmonies de Berlin et Cologne pour ne citer qu’elles.

Ses nombreux enregistrements discographiques, dont le dernier paru chez Warner Classics où elle interprète le concerto de Dirk Brossé en soliste avec le London Symphony Orchestra lui ont valu les plus hautes récompenses dans la presse spécialisée.

Parallèlement à ses activités de concerts, Marie Hallynck enseigne au Conservatoire Royal de Bruxelles et est invitée à siéger parmi les membres du jury de concours internationaux (ARD Münich, Concours Reine Elisabeth de Belgique). Elle joue sur un violoncelle de Matteo Goffriller (1717).

site officiel
Gilles Breda.jpg

Gilles Breda

flûte

Gilles Breda.jpg

Gilles Breda

flûte

Premier prix du Concours national Belfius Classics, avec l’obtention des plus hautes notes toutes disciplines confondues, le jeune flûtiste Gilles Bréda se forge un avenir prometteur alors qu’il poursuit actuellement ses études dans la classe de Sophie Cherrier – soliste à l’Ensemble Intercontemporain de Pierre Boulez, professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Gilles Bréda a découvert la flûte à l’âge de onze ans. La musique est une véritable révélation pour lui, si bien qu’il se distingue rapidement dans le cadre de plusieurs concours tels que le Prix « Raymond Micha » et le Concours Luxembourgeois de l’UGDA.

Très vite, il est porté par de précieuses rencontres, faisant la connaissance de Vincent Cortvrint – piccolo solo de l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, Loïc Schneider – flûte solo de l’Orchestre de la Suisse Romande à Genève, et Davide Formisano – professeur à la Musikschule de Stuttgart.

En 2013, Gilles Bréda poursuit ses études dans la classe de Denis-Pierre Gustin – flûte solo à l’Orchestre National de Belgique, professeur à l’Institut de Musique et de Pédagogie à Namur. La même année, il remporte le Concours national « Belfius Classics », obtenant les plus hautes notes toutes disciplines confondues.

Repéré par Patrick Leterme, directeur musical, pianiste, compositeur et chef de chant, Gilles Bréda rejoint une formation orchestrale d’opéras pour enfants présentés dans le cadre des Festivals de Wallonie depuis 2014.​

En 2016, il intègre la prestigieuse classe de Sophie Cherrier – soliste à l’Ensemble Intercontemporain de Pierre Boulez, professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Du haut de ses vingt-deux ans, Gilles Bréda a déjà accumulé plusieurs expériences en tant que soliste, notamment avec l’Ensemble Scorzando – dirigé par Joseph Gilet, avec l’Orchestre Nuove Musiche – dirigé par Eric Lederhandler, et aussi avec l’Orchestre Sturm und Klang – dirigé par Thomas Van Haeperen, au Théâtre Royal de la Monnaie, à Bruxelles.

Dès 2017, Gilles Bréda rejoint l'orchestre Ostinato – orchestre d'insertion et de promotion de jeunes musiciens de haut niveau, et joue à plusieurs reprises au sein de l'Ensemble Intercontemporain de Pierre Boulez, à la Philharmonie de Paris. Aussi, il effectue un remplacement à l’Opéra de la Monnaie, à Bruxelles.

Au travers de ces multiples expériences, Gilles Bréda se construit une personnalité musicale très riche, mêlant finesse, pureté, et une sensibilité naturelle qui le caractérise depuis ses prémices.

Ronald Van Spaendonck.jpg

Ronald Van Spaendonck

clarinette

Ronald Van Spaendonck.jpg

Ronald Van Spaendonck

clarinette

Né en 1970 en Belgique, Ronald Van Spaendonck est considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes de sa génération.

En septembre 2000, il est choisi comme BBC New Generation Artist et est invité à se produire avec le BBC Scottish Symphony, BBC Philharmonic Orchestra et le BBC National Orchestra of Wales avec qui il fit ses débuts aux PROMS en juillet 2002.

Parmi les nombreuses récompenses internationales qui lui ont été attribuées, citons : Lauréat de l’European Youth Competition à Zürich, Premier prix du Concours International TROMP à Eindhoven, Premier prix du Concours International de Dos Hermanas (Séville) et Premier prix du Concours International pour Instruments à Vent A.Gi. Mus à Rome. Il est également lauréat « Juventus » (1991) et « Rising star » (1998).

Il a réalisé un nombre impressionnant d’enregistrements salués unanimement par la presse.

Conseiller artistique auprès de Buffet Crampon, « Gold Performing Artist » des anches Rico, Ronald Van Spaendonck est professeur de clarinette aux Conservatoires Royaux de Mons, de Bruxelles et, depuis octobre 2013, à l’Ecole Normale de Musique de Paris (Alfred Cortot). Il est également Professeur « Honoris Causa » au Conservatoire de Guangzhou (Chine).

site officiel
Muhiddin Dürrüoglu.jpg

Muhiddin Dürrüoglu

piano

Muhiddin Dürrüoglu.jpg

Muhiddin Dürrüoglu

piano

Titulaire de nombreux prix nationaux et internationaux en tant que pianiste et compositeur, Muhiddin Dürrüoğlu entame assez jeune une carrière internationale de soliste et de chambriste.

Ses concerts l’ont mené dans de nombreux pays comme la Turquie, la Belgique, la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Espagne, la Roumanie, l’Italie, Israël, l’Argentine, le Portugal, le Danemark, le Luxembourg, Chypre, la Corée du Sud, la Hongrie, la Chine, la Russie, le Royaume–Uni et les Etats–Unis. Ses enregistrements sont publiés par les labels Pavane, Cyprès, Kalidisc, René Gailly, Talent, Mega Disc et Fuga Libera.

Si sa musique fait parfois référence à l’Orient, elle convie aussi ses auditeurs à des voyages plus lointains, notamment dans « ...des pas sur la lune... » en hommage à Debussy ou dans « Nebula », voyage imaginaire à travers une nébuleuse ...

Muhiddin Dürrüoglu est professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles.

site officiel
isabelle chardon.jpg

Isabelle Chardon

violon

isabelle chardon.jpg

Isabelle Chardon

violon

Isabelle Chardon est violoniste soliste à L’orchestre National De Belgique.

Elle est également professeur de lecture (cordes) à l’Institut Supérieur de Musique et de pédagogie de Namur (Imep).

Partenaire recherchée en musique de chambre, elle participe à de nombreux enregistrements de cds et d’émissions de télévision pour différents artistes de variété dont notamment, Ozark Henry.

Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Sophie Hallynck.jpg

Sophie Hallynck

harpe

Formée par Francette Bartholomée au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles, Sophie Hallynck se perfectionne au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris dans la classe de Marie-Claire Jamet. Sophie Hallynck est lauréate des Concours internationaux de Spotorno en Italie et « Arpista Ludovico » de Madrid, lauréate de la Fondation Belge de la Vocation et est également récompensée par l’obtention du prix « Pelemans » pour sa contribution à la diffusion du répertoire musical Belge.

A l’âge de 21 ans elle obtient le poste de harpiste solo de l’Opéra Royal de Wallonie (Liège) fonction qu’elle quittera quelques années plus tard pour se consacrer à ses activités de concertiste et de pédagogue. Elle devient alors professeur au Koninklijk Vlaams Conservatorium (conservatoire supérieur) d’Anvers (poste qu’elle quitte en 2017) et à l’IMEP (institut supérieur de musique et de pédagogie) à Namur où elle enseigne actuellement la harpe et la musique de chambre aux futurs professionnels.

Sophie Hallynck est invitée à se produire comme soliste avec de nombreux orchestres : Collegium Brugense, Prima la Musica, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre de chambre de St. Petersbourg, het Vlaams Symfonisch Orkest, Jeune Philharmonie, Opéra Royal de Wallonie, I Fiamminghi, De Filharmonie, l’Orchestre philarmonique de Liège, La petite bande, Kiev chamber orchestra, l’orchestre de la chapelle musicale de Tournai, le Kiev Philharmonic Chamber Orchestra dans les concertos de Mozart, Haëndel, Rota, Rodrigo, Debussy, Jongen, Gossec, Craens, Janssen, Constant, Lutoslawski, Frank Martin...

Sophie Hallynck est présidente de l’Association « la harpe mosane » et du concours international de harpe Félix Godefroid.

site officiel
christophe delporte.jpg

Christophe Delporte

accordéon

christophe delporte.jpg

Christophe Delporte

accordéon

On peut sans conteste affirmer que sa carrière artistique débute en 1989 en participant au concours « jeunes solistes » de la RTBF où il obtiendra le deuxième prix, mais surtout le prix des téléspectateurs avec une majorité absolue.

Au-delà d’une grande technique et d’un style poétique d’une étourdissante richesse, Christophe révèle au grand public un répertoire que peu de gens imaginent à l’accordéon avec des pièces « classiques » écrites pour l’instrument.

Depuis 2004, il est membre fondateur de l’ensemble Astoria et se spécialise dans l’interprétation de la musique d’Astor Piazzolla.

site officiel
Tatiana Samouil.jpg

Tatiana Samouil

violon

Tatiana Samouil.jpg

Tatiana Samouil

violon

Tatiana Samouil est née à Saint- Pétersbourg. Elle a débuté le violon à l’âge de six ans et fait ses débuts en solo avec l’orchestre trois ans plus tard. Diplômée du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, du Conservatoire Royal de Bruxelles et de la reine Sofía College of Music de Madrid, elle est lauréate de prestigieux concours mondiaux : Tchaïkovski, la reine Elizabeth, Jean Sibelius, Henry Vieuxtemps, Tenuto, ainsi que de nombreux prix à la Michael Hill.

Elle a joué en tant que soliste avec de nombreux orchestres, l’Orchestre National de Russie, le Saint-Pétersbourg Symphony Orchestra, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles, l’Orchestre symphonique de Finlande, l’Orchestre de Chambre de Toulouse, l’Orchestre philharmonique d’Auckland et l’Orquestra Metropolitana de Lisboa.

Ses nombreux enregistrements pour Sony, Cypres et Indésens Records ont reçu d’excellentes critiques et nombreux prix internationaux (Diapason d’or, Joker, Caecila..)

Pédagogue dévouée, elle enseigne au Conservatoire Royal d’Anvers depuis 2009, et au Centre Supérieur d’Arts « Musikene » à San Sebastián (Espagne) depuis 2018.

Elle a été soliste lors de la cérémonie finale aux Jeux olympiques de Sotchi en février 2014.

site officiel
Natasha Tchitch.jpg

Natasha Tchitch

violon

Natasha Tchitch.jpg

Natasha Tchitch

violon

Née en Russie, Natalia Tchitch commence le violon et le piano à l’âge de 5 ans. Après avoir étudié à la Haute Ecole de Musique de Moscou avec Maria Sitkovskaya
et au Conservatoire Tchaikovsky de Moscou auprès du célèbre altiste Fyodor Drouzhinin, elle poursuit ses études à l’école de musique Reina Sofía de Madrid dans la classe de Gérard Caussé.

Titulaire de plusieurs prix internationaux (Concours Lionel Tertis en Angleterre et Grand Prix du Concours International Almati), Natasha Tchitch devient membre de l’Orchestre Symphonique de Galice en Espagne, de l’Orchestre de l’Opéra de Paris et est également invitée comme alto solo à l’orchestre de la Monnaie de Bruxelles ainsi qu’à l’Orchestre National d’Espagne.

Actuellement, elle fait partie de l’Orchestre de Chambre « Band Art » dirigé par Gordan Nicolic, de l’ « Ensemble Dissonances », dirigé par David Grimal et d’un trio à cordes en compagnie de Tatiana Samouil et Pavel Gomziakov.

De 2004 à 2008, Natasha est assistante de Gérard Caussé au Conservatoire National Supérieur de Paris et depuis 2007, elle est professeur au Centre Supérieur de Musique du Pays Basque, Musikene.

Natalia Tchitch joue sur un alto de Jaques Fustier (Lyon), réalisé en 1985.

Niekdegroot©JosepMolina.net30.jpg

Niek de Groot

Contrebasse

Niekdegroot©JosepMolina.net30.jpg

Niek de Groot

Contrebasse

Le musicien hollandais Niek de Groot est l'un des principaux contrebassistes classiques d'aujourd'hui. En 2006, après avoir achevé un mandat de 10 ans en tant que contrebassiste solo du Royal Concertgebouw Orchestra (Amsterdam), il se consacre à sa carrière de soliste et de chambriste.

Depuis 1996, il enseigne également en tant que "Senior Professor" à l'Université des Arts Folkwang à Essen, en Allemagne.

Niek s'est perfectionné au Banff Centre for the Arts au Canada et a étudié avec les violoncellistes Frans Helmerson et Lluìs Claret. Il a enregistré pour les labels EMI et Nimbus. En 2018, un nouvel enregistrement solo fut publié pour AUDITE et BIS. Les projets futurs incluent l'enregistrement de la musique de chambre de Kurtag pour AUDITE et la création de plusieurs concertos pour contrebasse. Depuis 2015, il a acquis le privilège de pouvoir jouer toute sa vie sur la célèbre basse de Domenico Montagnana de 1747.

site officiel

Production : asbl music'Arte

avec le soutien de